Découvrez ma petit boutique en ligne !

    "En disponibilité mes derniers albums"

    Découvrez quelques photos

    récentes, avec des amis ou en concerts

    Découvrez ma passion

    acquise au fil des décennies, par la collecte d informations sur les chasseurs à hélices construits d'abord par la Russie puis ensuite par l'Union soviétique.
Thumbnail 1
Novembre 2017

" L’émouvant retour d’Herbert Léonard sur scène lors de la croisière « Age Tendre » "

Entre Ajaccio et Palerme, les participants à la croisière « Age Tendre » ont assisté mercredi au retour du chanteur, frappé par une infection pulmonaire cet été.



L’émotion des fans
Tous ou presque ont un mot délicat. « Chapeau d’être là », lui lance Marie-Claude, de Pau. « Je le félicite vraiment, nous dit-elle. Avec ce qu’il a subi, quelle pêche ! » Certains lui chantent le refrain de « pour le plaisir » ou « puissance et gloire », ses deux grands succès des années 1980.

« On est ravis et émus de vous revoir », lui déclarent Bruno et Philippe, venu de Casablanca. « On est contents de vous avoir parmi nous, ajoute Evelyne, de Toulon. Vous nous avez fait un peu peur. » « Moi aussi je me suis fait un peu peur », lui sourit en retour Herbert Léonard en lui signant une photo.

Thumbnail 1
06 Décembre
Nous sommes tous orphelins de Johnny …
Car depuis que Johnny a décidé de jouer au rocker à l’aube des années 1960, il a marqué toutes les générations jusqu’à nos jours. Même ceux qui n’ont pas spécialement apprécié ses chansons lui sont reconnaissants d’avoir existé parce qu’il a baigné leurs jeunesses … et même plus !

J’ai fait sa connaissance par Lee Hallyday interposé, son cousin par alliance, son « père adoptif », mais aussi son directeur artistique. Et il est aussi devenu le mien en 1967. Je tentais alors de chanter du RnB et j’ai eu l’heur de lui plaire. Il m’a pris sous son aile et m’a obtenu un contrat d’enregistrement dans la même maison de disque que Johnny.

Bien entendu, le risque était grand d’être comparé à Johnny … et ce fut le cas ! Mais après avoir écouté mon album de RnB, Johnny a voulu me rencontrer pour me dire ô combien il l’appréciait et me proposer de partir deux mois en tournée avec lui à la fin de l’année 1967. Johnny ne craignait personne et, d’ailleurs, que pouvait-il craindre d’un jeune chanteur comme moi, lui qui était déjà une Idole !!!

Ce fut un grand honneur pour moi et une expérience inoubliable, même si je ne chantais alors que trois chansons en première partie du spectacle. Johnny m’a pris sous son aile, m’a permis de faire la connaissance de tous ceux qui « faisaient le show business » en France, m’a emmené dans son sillage de virées nocturnes. Pendant presque deux années, j’ai fait partie du cercle de ses copains.

C’est ainsi qu’un jour, Johnny m’a emmené à Londres en pleine époque du « Flower Power » pour acheter la panoplie des hippies obligatoire si on voulait être « in ». A la sortie de l’avion, quelle surprise : Jimi Hendrix nous attendait. Car Johnny et Jimi étaient très amis. Ce dernier nous a baladé partout à Soho pour que nous puissions « nous mettre à jour » en matière de mode, mais aussi dans toutes les boites de nuit à la mode où il nous a fait rencontrer la crème des artistes en vogue du moment, dont les Bee Gees et bien d’autres.

Ce fut vraiment un voyage inoubliable. Nous étions partis à Londres en jeans, on en revenait habillés avec des tuniques à fleurs et des bandanas dans les cheveux !!!

Nos routes se sont séparées lorsqu’après mon accident de voiture en 1970 ma carrière s’est rapidement dégradée mais Johnny avait tout de même pris la peine de me conseiller le chirurgien qui avait opéré Sylvie et en qui il avait une totale confiance. Merci Johnny et Sylvie ! Et la traversée de mon désert dura 10 années. Mais Johnny n’oubliait jamais personne. Il fut très attentif à mon retour au début des années 1980 lorsque notre métier nous faisait nous rencontrer à nouveau sur des plateaux de télé ou dans les studios de radios.

La dernière fois que je l’ai vu, c’était il y a une dizaine d’années. Nous enregistrions nos albums respectifs au même endroit, mais pas dans le même studio. Il m’a fait venir dans le sien et m’a fait entendre ce qu’il enregistrait alors, dont une version « à tomber » de « Love me tender ». Il m’a demandé ce que j’en pensais, et je me souviens lui avoir dit (sous l’œil inquiet de « sa cour ») que « Pour une fois que tu ne hurles pas… ta voix est splendide». Il m’a regardé bizarrement et m’a dit : « Parce que d’habitude tu trouves que je hurle ? ». C’était bien sûr une blague qui nous a fait bien rire ! En le quittant ce jour là, il m’a dit : « Il faudra quand même que je t’apprenne un jour à chanter du RnR » ! Je lui ai répondu que, dans ce cas, je lui apprendrai à chanter du RnB !

J’ai vu plusieurs de ses grands shows sans aller l’importuner backstage. La première série des « vieilles canailles » aussi bien entendu.

Je ne l’ai pas revu personnellement depuis ces séances studio, mais il restera dans ma mémoire jusqu’à ma propre mort. Son départ me laisse un goût amer.

Nous sommes tous orphelins de Johnny…
Thumbnail 3
" Amoureux Fous "

Départ au Québec !

Parce que tous les chanteurs comme moi qui ne sont « qu’interprètes » (majoritairement) et qui admirent forcément certaines chansons mises en valeur par d’autres, j’en ai choisi trois qui m’ont particulièrement enchantées au cours de ma carrière, pour les enregistrer à ma façon : « Une femme avec une femme », « L’eau à la bouche » et « Traces de toi ».

Ce sont donc des chansons totalement inédites, tout comme les deux duos que j’interprète avec Corinne Hermès (« Amoureux fous », « Ces instants magiques »), mais aussi les duos chantés avec Christina Marocco, Christian Delagrange et feu Gérard Rinaldi, sans oublier le trio composé de Jean-Jacques Lafon, Claude Barzotti et moi. J’y ai ajouté la reprise, 48 ans plus tard, de ma chanson-tube « Pour être sincère » (été 1968) et une kyrielles de chansons connues de diverses artistes comme Michel Delpech, Marc Lavoine, Céline Dion, Jacques Brel et quelques autres.

Vidéo de "Mise à jour"

" Ces instants magiques "

Pour le lancement du nouvel album d'Herbert Léonard, c’est une vidéo de la chanson
"Ces instants magiques" un duos que j’interprète avec Corinne Hermès (« Ces instants magiques »).

Premier extrait de l'album "Mise à jour" d'Herbert Léonard Réalisation: Franck Tempesti - DOP: Matthieu Misiraca - Filmé en Red Dragon au Filmata Digital Studio

Thumbnail 4
A découvrir

MISE A JOUR

J’ai débuté ma carrière de guitariste-chanteur professionnel en intégrant le groupe vedette « Les Lionceaux » très exactement le 6 janvier 1966. Je n’ai jamais enregistré la moindre note de musique avec ce groupe... mais en 66, j’ai toutefois commencé à préparer mon premier album en tant que chanteur sous le non d’ Herbert Léonard, album qui a été proposé au public en début d’année 1967.

Avec ce double CD « Mise à jour », je fête donc mon 50e anniversaire de présence dans le monde du show-business. Il comporte six chansons-tubes composées par Julien Lepers (textes de Vline Buggy) et deux autres tout aussi remarquées écrites par Vladimir Cosma et moi-même. Toutes ont été réenregistrées pour l’occasion afin de les rafraîchir orchestralement et de les rechanter après tant d’années d’expérience scénique.

Mais ce n’est pas tout ! Parce que tous les chanteurs comme moi qui ne sont « qu’interprètes » (majoritairement) et qui admirent forcément certaines chansons mises en valeur par d’autres, j’en ai choisi trois qui m’ont particulièrement enchantées au cours de ma carrière, pour les enregistrer à ma façon : « Une femme avec une femme », « L’eau à la bouche » et « Traces de toi ». Ce sont donc des chansons totalement inédites, tout comme les deux duos que j’interprète avec Corinne Hermès (« Amoureux fous », « Ces instants magiques »), mais aussi les duos chantés avec Christina Marocco, Christian Delagrange et feu Gérard Rinaldi, sans oublier le trio composé de Jean-Jacques Lafon, Claude Barzotti et moi. J’y ai ajouté la reprise, 48 ans plus tard, de ma chanson-tube « Pour être sincère » (été 1968) et une kyrielles de chansons connues de diverses artistes comme Michel Delpech, Marc Lavoine, Céline Dion, Jacques Brel et quelques autres.

Enfin, parmi les chansons de Julien Lepers, j’en ai fait figurer une très peu connue en France, mais toujours chantée par tout le Québec depuis la fin des années 1980 : « Flagrant Délit », qui a bénéficié, comme les autres, d’une mise en musique totalement nouvelle.

En espérant que l’écoute de ce double CD « Mise à jour » vous sera aussi agréable à écouter qu’il l’a été pour moi à le «re-composer et ré- enregistrer »

Thumbnail 5
L'Aviation

Découvrez ma grande passion pour l'Aviation

Petit, je rêvais d’être aviateur. Et pilote de chasse bien sûr ! Mais j’étais vraiment trop nul en maths et en physique ! Du coup, je me suis intéressé au maquettisme, puis au recollement de tous les documents concernant l’aviation, sans préférence particulière.

Jusqu’à une période de ma vie où j’ai fait partie de l’équipe de rédaction d’Aviation magazine.

Aujourd'hui je continue à écrire des livres et articles sur l'aviation !

Thumbnail 5
Prochaines dates

Premier retour sur scène sur la Croisière « AGE TENDRE » début novembre en Méditerranée.




" LATIN LOVER "


Un très beau "trio" avec Jean Jacques Lafon et Claude Barzotti ! Le clip a été un très bon moment entre copains pour cette chanson LATIN LOVER que je vous invite à découvrir.

REALISATION : Philippe Pinson, Richard Gardet à la trompette, PAROLES : Dominique Gorce, MUSIQUE J.J LAFON

Galeries Photos : Ma carrière, ma vie ...

Thumbnail 1

Herbert sur scène

Thumbnail 2

Personnalités

Thumbnail 3

Age tendre têtes bois

Thumbnail 4

4 copains d'abord

Thumbnail 1

Julie Pietri

Thumbnail 2

Julien Lepers

Thumbnail 3

Festival de Tokyo (1982)

Thumbnail 4

L'Olympia

Thumbnail 1

Photos presse

Thumbnail 2

Emission P.Sebastien

Thumbnail 3

Notre Dame de Paris

Thumbnail 4

Herbert / Navarro

Thumbnail 1

Galerie Sports

Thumbnail 2

Herbert et sa jeunesse

Thumbnail 3

Débuts de carrière

Thumbnail 4

Avec les Jets (1963)

Thumbnail 1

Les Liverpools (1964)

Thumbnail 2

A l'Armée (1964)

Thumbnail 3

Les Skat Five (1965)

Thumbnail 4

Les Lionceaux (1966)


Image